La SSHR

Jusqu’au 20e siècle, la majorité de la population suisse vivait et travaillait dans le monde rural. L’objectif de la Société suisse d’histoire rurale (SSHR) créée en 2009 est de mettre en valeur les divers aspects de ce patrimoine. Elle encourage la recherche sur les sociétés rurales, regroupe les chercheurs, sans limites chronologiques, et sert d’interlocutrice pour les institutions internationales.

Objectifs

  • La SSHR regroupe et coordonne les activités des chercheurs intéressés par l’histoire du monde rural;

  • la SSHR s’intéresse à toutes les époques, sans limites chronologiques;

  • la SSHR inclut l’ensemble des approches des branches disciplinaires susceptibles d’éclairer l’histoire des sociétés rurales;

  • la SSHR se veut d’être l’interface de l’échange scientifique entre diverses institutions telles qu’archives, institutions culturelles et de recherche, organisations professionnelles, sociétés cantonales, musées, etc.;

  • la SSHR regroupe les scientifiques actifs à divers niveaux, du local à l’international;

  • la SSHR souhaite être un référent pour les demandeurs potentiels d’histoire rurale qu’ils émanent des milieux culturels, politiques, administratifs ou économiques.

Comité

Martin Stuber

In der langen Geschichte der kollektiven Wälder und Weiden interessieren mich die vielfältigen Formen der Nachhaltigkeit, die uns bei der Suche nach neuen Wegen in die Zukunft inspirieren.

Co-Präsident
Dr. Martin Stuber Historisches Institut der Universität Bern

Rahel Wunderli

Bei meiner Beschäftigung mit ländlicher Geschichte bin ich dem 'Dazwischen' auf der Spur. Dem, was zwischen Menschen oder in der Interaktion von Mensch, Pflanze und Tier geschieht. Der Qualität und Textur dieser Beziehungen damals und heute.

Co-Präsidentin
Dr. Rahel Wunderli Institut «Kulturen der Alpen», Altdorf / Historisches Institut der Universität Bern

Simona Boscani

Je suis intéressée à approfondir le lien entre histoire agraire/rurale, histoire des savoirs et de l’environnement, en étant persuadée qu’une convergence de ces disciplines peux ammener à des nouveaux questionnements.

Prof. Dr. Simona Boscani Leoni Section d’histoire de l’Université de Lausanne / Historisches Institut der Universität Bern

Nathalie Büsser

Dr. Nathalie Büsser Historisches Institut der Universität Zürich / Appenzeller Volkskunde Museum Stein AR

Chantal Camenisch

Ich forsche zu Klima und Klimafolgen im Mittelalter und der Frühen Neuzeit. Die landwirtschaftliche Produktion, klimabedingte Missernten und die Verbreitung von Kulturpflanzen nehmen in meiner Forschung einen grossen Stellenwert ein.

Dr. Chantal Camenisch Historisches Institut der Universität Bern

Portrait Yann Decorzant

L’histoire rurale est un élément central dans mes activités au Centre régional d’études des populations alpines (CREPA), basé à Sembrancher, dans une vallée latérale du Valais, et qui fait des recherches en sciences humaines sur la région. Photo: Aline Fournier

Dr. Yann Decorzant Centre régional d’études des populations alpines (CREPA), Sembrancher

Madline Favre

Dans ma thèse, j’explore les connaissances et pratiques de santé des populations rurales et alpines en interrogeant les interactions entre médecine et religion. Je travaille sur la région du Valais romand au 18e siècle.

Madline Favre Section d’histoire de l’Université de Lausanne

Sandro Guzzi S

Dans mes recherches sur les sociétés alpines je suis intéressé surtout à comprendre les comportements, les logiques sociales et les cultures vécues de toutes les strates de la population, notamment des groupes populaires, des paysan-ne-s, des femmes ainsi que des hommes.

PD Dr. Sandro Guzzi-Heeb Section d’histoire de l’Université de Lausanne

Arno Haldemann

In meiner Forschung setze ich mich mit dem taktischen Verhalten ländlicher Bevölkerungsteile auseinander, die mit obrigkeitlichen Normen und Herrschaftspolitik in Auseinandersetzung treten, z.B. in Bezug auf Ehe oder religiöse Praktiken.

Dr. Arno Haldemann Universität Basel, Departement Geschichte

Luigi Lorenzetti
La modernità industriale ha a lungo confinato la ruralità alpina in uno spazio di residualità e di dipendenza economica, sociale e culturale. Dalla montagna e dalla sua storia possono però giungere molte risposte alle attuali sfide ambientali e della sostenibilità economica e sociale.

Prof. Dr. Luigi Lorenzetti Laboratorio di Storia delle Alpi (LabiSAlp), Università della Svizzera italiana, Mendrisio

Alessandro Ratti
Mi focalizzo su storia moderna religiosa, politica e sociale delle Alpi, Ticino in particolare, ora con la tesi sulle confraternite devozionali. Sono archivista, guida escursionistica e in formazione quale guida di montagna.
Alessandro Ratti Section d’histoire de l’Université de Lausanne

anciens membres du comité

  • PD Dr. Matthias Bürgi, Forschungsanstalt WSL Birmensdorf (Vorstand: 2009-2016)

  • Dr. Daniel Flückiger, Agriquali, Schweizerischer Bauernverband (Vorstand: 2009-2014)

  • Prof. em. Dr. Anne-Lise Head-König, Université de Genève (Vorstand: 2009-2020)

  • Dr. Peter Moser, Archiv für Agrargeschichte (Präsident: 2009-2019)

  • Dr. Katrin Rieder, Kulturprojekte (Vorstand: 2013- 2019)

  • Prof. Dr. Stefan Sonderegger, Universität Zürich / Ortsbürgergemeinde St. Gallen (Vorstand: 2009-2021)

Adhésion

En tant que membre de l’ASHR, vous recevez régulièrement la newsletter et avez accès aux manifestations et autres offres.

Demande d'adhésion

Contact

Société suisse d’histoire rurale (SSHR)
Schweizerische Gesellschaft für ländliche Geschichte (SGLG)
Società svizzera di storia rurale (SSSR)

Dr. Martin Stuber / Dr. Rahel Wunderli
Historisches Institut der Universität Bern
Länggassstrasse 49
CH-3012 Bern
 
martin.stuber@hist.unibe.ch

rahel.wunderli@hist.unibe.ch

 

Newsletter

Alessandro Ratti / Lucas Rappo

Section d'histoire
Quartier UNIL-Chamberonne
Bâtiment Anthropole 5190
CH - 1015 Lausanne

alessandro.ratti@unil.ch

lucas.rappo@unil.ch

Statuts

Statuts

Art. 1

Sous la dénomination "Société Suisse d'histoire rurale", ci-après la SSHR, il a été constitué une association à but non lucratif régie par les articles 60 et ss CCS ayant pour but de promouvoir la recherche sur le monde rural. La SSHR regroupe et coordonne les activités des chercheurs intéressés par l’histoire du monde rural depuis le Moyen-Âge jusqu'à nos jours. La SSHR inclut l’ensemble des approches des branches disciplinaires susceptibles d’éclairer l’histoire des sociétés rurales. La SSHR encourage en particulier de jeunes chercheurs en Suisse et sert de lien avec des organisations et institutions dans le pays comme à l'étranger.

 

Les domaines d’activité principaux de la SSHR sont entre autres:

  • l’organisation de colloques et de journées d’études;

  • la publication de résultats de recherches;

  • la création d’une bibliographie interactive et régulièrement mise à jour de l’histoire rurale;

  • la préservation des sources de l’histoire rurale et leur mise en valeur afin d’en faciliter l’accès;

  • l’encouragement et la promotion de l’histoire des sociétés rurales dans les universités, les hautes écoles spécialisées et les autres institutions de formation.


Art. 2

La SSHR se compose de membres individuels et de membres collectifs. Sont membres individuels toutes personnes physiques s'engageant à payer une cotisation annuelle de 50 fr. au moins. Sont membres collectifs toutes personnes morales, associations ou autorités s'engageant à payer une cotisation annuelle de 100 fr. au moins.


Art. 3

Les moyens financiers de la SSHR proviennent

  • de cotisations des membres,

  • de contributions de la part d'associations, d'autorités, etc.,

  • de dons, de legs et de donations privés.


Art. 4

Les organes de la SSHR sont:
  • l’assemblée générale,

  • le comité,

  • la révision interne.


Art. 5

L’assemblée générale est convoquée par le comité. Il envoie aux membres une invitation sous forme conventionelle ou numérique avec la liste des points à l’ordre du jour, au moins 3 semaines avant la tenue de l’assemblée. Les membres collectifs disposent chacun d'une voix.


Art. 6

L’assemblée générale a les tâches et les compétences suivantes:
  • Approbation du rapport annuel et des comptes annuels.

  • Election des membres du comite.

  • Approbation des amendements aux statuts.

  • Décisions concernant les motions des membres.

  • Election de la réviseurs internes.


Art. 7

Le comité se compose de 5 membres au moins, élus par l'assemblée générale.


Art. 8

Le comité s'organise lui-même. La SSHR est engagée par la signature du président, de la présidente.


Art. 9

La SSHR informe ses membres, ses donateurs et le public par le moyen d'un rapport annuel sur ses activités.


Art. 10

La responsabilité de la SSHR n’est engagée que dans les limites de sa propre fortune. Les membres du comité et de la SSHR ne peuvent être tenus responsables des engagements de la société.


Art. 11

La décision de dissoudre et de liquider la SSHR est prise à la majorité des trois quarts des voix valables déposées lors de l’assemblée générale. En cas de dissolution, la fortune restante est attribuée à une association à caractère d'utilité publique ou poursuivant un but public, exonérée d'impôts, dont le siège est en Suisse.

 

Adopté en assemblée constitutive du 13 mai 2009 à Berne et révision approuvée lors de l'assemblée annuelle du 30 octobre 2010 à Sion.